Accueil / Blog / Pourquoi et comment préparer sa retraite ?

Pourquoi et comment préparer sa retraite ?

🕛Temps de lecture : 3 minutes



Pour la dernière semaine des cahiers de vacances de la gestion de patrimoine, nous souhaitons vous parler de la préparation de la retraite.

Quel que soit votre âge ou votre statut, la question de la fin de votre vie professionnelle doit être posée.

Dans cet article, nous allons vous exposer pourquoi cette préparation est importante et comment mettre en place des solutions pour l’avenir.



La retraite par répartition : fonctionnement et conséquence

Depuis 1941, le système de retraite en France fonctionne par répartition. En d’autres termes, les cotisations des actifs actuels servent à financer les pensions des retraités.

Vous comprendrez alors que plus la part de salariés est importante par rapport au retraité, plus le système fonctionne.

Cependant, l’évolution démographique en France grippe notre système :

  • en 1960, 4 actifs cotisaient pour 1 retraité
  • en 2020, on comptait 1,7 actif par retraité
  • en 2050, nous estimons qu’il y aura seulement 1,2 actif par retraité

Ce qui pose un problème certain.

La retraite par capitalisation : préparer la retraite soit même

Pour les plus jeunes d’entre nous, la question qui se pose est : comment pouvons nous préparer soit même notre retraite sans attendre une énième réforme du régime.

Il existe alors une seule solution pour pallier les déficits du système par répartition, le système par capitalisation.

La capitalisation est un système où les salariés épargnent pour financer leur propre retraite le moment venu. Vous pouvez alors décider quelle part de vos revenus mettre de côté et sur quels types de solutions.

Cette épargne peut-être réalisée via votre entreprise, via une solution bancaire ou assurantielle ou encore un fonds de pension privé.

Nous pouvons également envisager d’épargner dans des actifs immobiliers pour percevoir des revenus à terme.

Une fois à la retraite, vous recevrez le fruit de votre épargne.

Si vous souhaitez maîtriser votre départ à la retraite, il est donc temps, quel que soit votre âge, de préparer votre retraite par vos propres moyens.

La stratégie à adopter : la retraite un projet de long terme

Plus que jamais, la retraite doit constituer un axe majeur de votre stratégie patrimoniale, quel que soit votre âge.

Entre 20 et 35 ans

Dès le début de votre vie active, épargnez régulièrement, d’abord pour vous constituer une épargne de précaution, ensuite pour préparer vos projets (assurance-vie ou PEA par exemple).

N’oubliez pas de classer vos papiers et de garder précieusement vos fiches de paie afin de vérifier ponctuellement vos trimestres cotisés.

Entre 35 et 50 ans

En fonction de vos projets, continuez à épargner. Si votre entreprise propose des solutions comme les plans d’épargne entreprise, les plans d’épargne retraites entreprise collectifs (pereco) avec des abondements par exemple, profitez-en.

Vous pouvez également penser au plan d’épargne retraite individuel (PERIN), pour vous constituer un capital tout en réduisant vos impôts. A noter, c’est un outil formidable si vous êtes travailleurs non salariés.

A cet âge, c’est le bon moment pour commencer à vous constituer un patrimoine immobilier. Un crédit sur 20 à 25 ans coïncide avec la date de votre départ à la retraite.

L’acquisition de votre résidence principale vous permettra d’économiser le loyer à la fin de votre vie active, et un bien locatif vous permettra de percevoir des revenus complémentaires à terme.

Entre 50 et 60 ans

Il vous reste une dizaine d’année avant de mettre fin à votre vie professionnelle.

Il est donc temps de faire le point sur votre carrière, de vérifier les éventuelles erreurs et les corrigés. A cet âge, vous pouvez commencer à envisager le montant de vos pensions de retraite et si celles-ci sont cohérentes avec votre budget à la retraite.

Pour envisager la retraite sereinement, il vaut mieux être précis sur le besoin de revenus à venir. A la retraite, vos charges vont être différentes. En effet, une baisse de revenus entraînera forcément une baisse de votre pression fiscale. Si la fin des remboursements de vos crédits coïncident avec votre retraite, ce sera également une charge en moins. Et l’épargne que vous affectez aujourd’hui devrait également prendre fin.

Si vous identifiez un besoin supplémentaire, il est encore temps d’augmenter les versements sur votre contrat d’assurance-vie, PER ou PEA pour obtenir des revenus complémentaires dans 10 ans. Si vous avez une capacité d’emprunt, pourquoi ne pas envisager l’acquisition d’un bien immobilier locatif pour accroître les revenus à terme. Et bien entendu n’oubliez pas de faire le point sur vos relevés de carrières pour éviter les incohérences.

Entre 60 et 65 ans

Passé ce cap, il est temps de finaliser votre départ à la retraite, en limitant les placements risqués, envisagé de mettre en place des rachats réguliers ou des rentes sur vos différentes solutions. Le rachat de trimestre de vos années d’études ou vos trimestres manquants peut également être une solution pour augmenter le montant de vos pensions.

Vous l’aurez compris, la clé pour une retraite sereine, c’est une bonne préparation !

Rédigé avec soin par
Conseiller en gestion de patrimoine et associé fondateur chez Constantiam